2008

Lauréats

Catégorie Une basket : Les virus de l’ombre, Hicham Charif, Le navire en pleine ville
Catégorie Deux baskets : ex aequo : L’affaire Jennifer Jones, Anne Cassidy, Milan & Phaenomen, Erik l’Homme, Gallimard Jeunesse

La marmite du diable, Olivier Silloray, Bayard Jeunesse

 

Breuil. Enterrement du spéléologue François Wilthbert, mort, en quelques mois, d’un cancer foudroyant, après que la communauté scientifique et les médias ont refusé de croire en sa découverte d’une extraordinaire grotte préhistorique. Seul au monde ou presque, son fils Nicolas, doit affronter la réalité en face : la haine de Ghislain Letellier, le regard équivoque des élèves de son Collège et l’immense douleur d’avoir perdu son père…
Un premier roman d’une grande qualité littéraire. Une belle leçon de vie bien servie par des thématiques riches et une trame narrative puissante…

Le plus grand matin du monde, Kochka, Thierry Magnier

 

Quand Jacques Morhange, architecte à Beyrouth, apprend que son fils de 17 ans vient d’être victime d’un très grave accident, il prend immédiatement l’avion pour Paris. Arrivé sur place, il reçoit la terrible vérité en pleine figure : Elie n’est pas fortuitement tombé d’un toit. Non, il a simplement tenté de se suicider. Tétanisé par cette nouvelle, l’architecte tente, néanmoins, de comprendre les raisons de son geste désespéré…
Une pure merveille où chaque mot est soigneusement pesé sur la balance de la vérité et de l’amour. Un drame de l’absence qui, à chaque instant, émeut…

Filer droit, Michael Coleman, Le Rouergue

 

Alors qu’il vient de crocheter la serrure d’un 4×4 pour y voler une paire de baskets neuves, Luke Reid est bousculé par Mig Russell et Lee Young, deux caïds de sa cité. Ceux-ci en profitent pour s’enfuir avec le véhicule au moment même où arrivent le propriétaire et sa famille. Poursuivis par lui, ils foncent sur Jodi, sa fille qui est déficiente visuelle. Heureusement au dernier moment, Luke se jette sur elle pour éviter l’accident. Qu’à cela ne tienne, l’adolescent est arrêté pour effraction et conduit devant le tribunal
Un livre qui se laisse lire d’une traite, à l’allure d’une course à pied menée tambour battant par des protagonistes avides de se dépasser…

Aussi libres qu’un rêve, Manon Fargetton, Mango

 

Nées seulement en un intervalle de 20 minutes, Silnëi et Silnöa ne sont malheureusement pas du même mois : la première est une Janvier et considérée, en fonction de la Loi des Dates de naissance, comme appartenant à l’élite. La seconde est une Décembre, à qui sont réservés les métiers les moins prisés… Nous sommes à la fin du 21e siècle. La dictature de Chan Wallow sévit depuis 20 ans et la Révolution est en route : Silnöa, Silnëi et leurs amis, Nériss et Kléano, vont y participer activement…
Un premier roman d’une belle et grande vigueur. Une plume jeune et allègre qui revisite la science-fiction avec les yeux du cœur…

Les virus de l’ombre, Hicham Charif, Le navire en pleine ville

 

Fiévreux et très fatigué, Neo Dommartin, presque 16 ans, souffre apparemment d’une simple angine bactérienne. Mais, par mesure de prudence, Gabriel Grimaldi, le médecin de famille, décide d’effectuer une analyse de sang dont les résultats vont se révéler catastrophiques. De fait, l’adolescent est porteur d’un virus inconnu, susceptible de mettre sa vie en danger, de même que celle de son entourage…
Un premier roman où la science-fiction et le policier parviennent à s’allier fort subtilement ! Un suspense haletant où le mystère reste entier presque jusqu’au dénouement…

Le garçon en pyjama rayé, John Boyne, Gallimard Jeunesse

 

Alors qu’il est âgé de 9 ans, Bruno doit quitter « pour un laps de temps indéterminé » sa maison de Berlin et ses amis afin d’accompagner son père sur les lieux de son nouveau travail, à Hoche-Vite. Là, de la fenêtre de sa chambre, il découvre un spectacle étrange : derrière des fils barbelés vivent des hommes en pyjama rayé qui doivent obéir au doigt et à l’œil aux soldats lourdement armés qui les surveillent…
Une œuvre magistrale sur la cruauté des hommes, qui offre à chacun un profond message à méditer. Un chef-d’oeuvre d’intelligence et de réalisme sur les camps de concentration…

L’affaire Jennifer Jones, Anne Cassidy, Milan

 

Jennifer Jones est un monstre : à 10 ans, elle a tué, d’une façon hideuse, une de ses copines. Après avoir purgé une peine de 6 ans en centre de détention, elle est libérée. Afin de repartir à zéro, elle reçoit même une nouvelle identité : désormais, elle s’appelle Alice Tully et habite avec Rosie, une assistante sociale habituée à travailler avec les personnes en difficulté. Apparemment, pourtant, tout va bien pour la jeune fille qui n’a même pas 17 ans. Elle sort avec Frankie et s’apprête à entrer à l’Université en septembre. Mais voilà, un « grain de sable journalistique » va venir enrayer la belle mécanique…
Un excellent texte, qui frappe surtout par son originalité et la justesse de ses stratégies narratives ! Du grand art, tout simplement !

Piste noire, Christine Beigel, Syros

 

Pour rejoindre les Perrin en vacances à Megève, Manou Rivière prend place dans le train Paris/Saint-Gervais. Malheureusement pour elle, elle doit partager son wagon-lit avec trois adolescents qui, en attendant la poudreuse, décident de s’imbiber copieusement d’alcool. Mais, au fil des heures, alors qu’ils sont de plus en plus éméchés, leur compagne d’infortune devient de plus en plus désirable à leurs yeux…
Une histoire terriblement réaliste ! Un roman à lire de toute urgence pour dire « Stop » à la violence gratuite et injuste !

La fille du papillon, Anne Mulpas, Sarbacane

 

Bien qu’elle ait toujours trouvé idiotes les filles qui tenaient un journal intime, Solveig, 16 ans, décide de s’y mettre à son tour le jour où elle rencontre « le Monde » en bas de chez elle. Littéralement envoutée par le garçon qu’elle aime, elle ne vit pratiquement plus que pour les quelques rares moments qu’elle passe avec lui. Pourtant, une autre personne illumine son existence : son amie, Manon, pour qui elle éprouve une drôle d’attirance…
Un premier roman exceptionnellement original qui secoue des pieds à la tête ! Une écriture de pur plaisir où les mots se tissent et se détissent infiniment…

Plus un mot, E. L. Konigsburg, Bayard Jeunesse

 

Depuis qu’il a « soi-disant » laissé tomber par terre Nikki, sa demi-sœur de 6 mois, Branwell Zamborska est enfermé au C.E.F.M. du comté de Clarion. Chaque jour, Connor Kane, son meilleur ami, vient lui rendre visite mais l’adolescent continue à se murer dans le silence le plus complet. Ce n’est qu’à force de détermination et d’astuce que Connor parvient à lui soutirer l’une ou l’autre information susceptible de l’innocenter…
Un roman subtil et éminemment paradoxal sur le silence et le mensonge. Un texte qui laisse des traces longtemps après la lecture…

Afghanes, Suzanne Fisher Staples, Gallimard Jeunesse

 

Octobre 2001, quelques semaines après le 11 septembre. Najmah, une jeune Afghane, vit tranquillement avec ses parents et son frère à Golestan, un village situé dans la province de Kunduz. Un jour, les hommes de la famille sont emmenés par les Taliban… Au même moment, à Peshawar au Pakistan, Nusrat, une Américaine convertie à l’islam, attend vainement des nouvelles de Faiz, son mari médecin, investi dans l’humanitaire…
Un roman en plein cœur de l’actualité, qui frappe par l’originalité de son approche ! Une belle leçon de courage face à la mort et à l’extrémisme !

Phaenomen, Erik l’Homme, Gallimard Jeunesse

 

Violaine, Claire, Arthur et Nicolas sont internés à la Clinique du Lac, près de Genève, en raison de leurs comportements déviants. Sur place, les médecins et le personnel soignant les considèrent comme fous, jusqu’à l’arrivée du docteur Barthélémy, qui est le seul à se montrer capable de les apprivoiser, de les écouter, de les comprendre. Dès lors, quand leur médecin préféré est enlevé par trois individus louches, les membres de la bande d’amis décident de lui venir en aide par tous les moyens, y compris en exploitant les étranges pouvoirs dont ils disposent.
Une synthèse rare entre le divertissement et la profondeur, le plaisir du texte et les joies de la réflexion ! Un roman « quatre étoiles »…

© 2019 Prix Farniente