2011

Lauréats

Catégorie Une basket : Les enfants rats, Françoise Jay, Plon
Catégorie Deux baskets : La princesse et l’assassin, Magnus Nordin, Le Rouergue

Un soir, j’ai divorcé de mes parents, Rachel Hausfater, Thierry Magnier

Le narrateur, jeune lycéen, vient de subir de plein fouet le divorce de ses parents. Il n’en peut plus de voir sa mère effondrée et son père envolé. Alors c’est décidé, il divorce lui aussi, de sa mère, de son père, et de lui-même. Il cache à sa mère qu’il ne pourra plus voir son père qu’un week-end sur deux, et profite de ce temps libéré pour vivre seul sa vie, en secret. Mais que faire de sa liberté toute neuve, comment passer ses journées sans adulte ?

Le monde attend derrière la porte, Pascale Maret, Thierry Magnier

Sarah pourrait être une jeune fille comme les autres, partagée entre la famille, le collège, les amitiés et les premières amours. Oui, mais ses parents appartiennent à la Communauté des Rigoristes. Elle doit porter une longue jupe et un foulard sur la tête, elle n’a pas le droit de parler aux « étrangers », elle va tous les jours prier, et elle fréquente un établissement scolaire spécifique… Sarah ne veut plus de cette vie. C’est l’histoire d’une saine rébellion, à petits pas mais sans concessions. Pascale Maret a une plume qui sait aller droit au but. On adopte tout de suite la narratrice Sarah, on vibre avec elle au long d’un parcours sans pathos et plein de suspense.

Chasseur d’orages, Elise Fontenaille, Le Rouergue

Herb est en deuil. Il a le cœur en charpie. John, son grand-père qui l’élevait, vient de mourir. Perdu, seul, il trouve refuge auprès de trois étudiants prêts à prendre la route pour lui permettre de réaliser la seule chose qui le fait encore vibrer : disperser les cendres de John aux Lightning, ce champ de paratonnerres où la foudre leur donne rendez-vous. Et si en chemin il trouvait la paix ? Et peut-être l’amour ? En quelques pages, l’auteur ne nous donne qu’une envie, celle de s’embarquer sur la route et de suivre la trace de Herb et de son merveilleux grand-père.

Les enfants rats, Françoise Jay, Plon

Nous sommes en 2025 et la pauvreté dépasse un seuil jamais atteint en France. Trente-cinq millions de chômeurs, vingt millions de gens dans une extrême précarité. Paris est divisé en deux zones, la « riche » à la surface, où quelques élus continuent à mener une vie plus ou moins normale, et celle des égouts, où pullulent les enfants-rats, regroupés en bande qui subsistent en usant de violence et de terreur. Irielle a connu une vie de famille avant que ses parents ne soient tués sous ses yeux par une troupe d’enfants-rats. Elle sauve quelques enfants et recrée avec eux une famille. Ils essaient de survivre, aidés par un médecin qui organise la révolution dans la clandestinité. A dévorer à partir de 12/13 ans et sans limite d’âge !

Oublie les Mille et une nuits, Marco Varvello, Bayard

Salima, une jolie et brillante jeune fille d’origine pakistanaise vit à Londres avec sa famille. Aussi quand ses parents décident d’aller au Pakistan rendre visite à son grand-père malade, Salima pressent que quelque chose se trame : des cachotteries, des dépenses inconsidérées et des coups de fil sans fin. Salima va très vite comprendre que la vraie raison de ce voyage est son mariage avec un lointain cousin mais elle ne l’entend pas ainsi . Elle compte bien faire des études et surtout choisir son mari …De tout son être , elle va se révolter. Le récit s’enflamme et le cœur des lecteurs palpite.

Tom petit Tom tout petit homme Tom, Barbara Constantine, Calmann-Lévy

Tom un petit garçon de onze ans, débrouillard par nécessité, veille sur sa mère, Joss, une jeune femme de 24 ans, qui l’aime tout en le laissant souvent seul pour partir s’amuser. Un jour, Tom tombe nez à nez avec Madeleine, quatre-vingt-douze ans, qui vit isolée avec son chien et son chat… C’est le début d’une belle amitié entre la vieille dame et le jeune garçon qui décide de veiller sur elle. Tom fait également la connaissance de Samy, un homme un peu déjanté, qui sort de prison, et semble bien connaître Joss. A travers toutes ces rencontres, la vie de Tom et de Joss sera chamboulée. Magnifique roman qui se lit avec une facilité déconcertante !

Guadalquivir, Stéphane Servant, Gallimard

Ce roman écrit à la première personne raconte le voyage initiatique de Frédéric, jeune ado paumé. Dans sa vie décousue, il ne trouve que violence et haine. Grâce à une cavale en Espagne avec sa grand-mère Pépita, des pans de son passé familial s’éclairent. Alors qu’il avait reporté la cause de tous ses malheurs sur les immigrés qui volent le travail et brûlent les voitures, ce voyage lui permet d’avoir le recul nécessaire pour envisager sa vie sous un nouvel angle. Ce chemin ne se fait pas tout seul, au sens propre comme au figuré. Les gens qu’il croise, l’Alzeimer de Pépita et la rage qui consume le jeune héros sont autant d’obstacles à surmonter pour arriver au bout de sa route.

Héro, mon amour, Anna Onichimowska, Thierry Magnier

La famille Niwicka a tout pour être heureuse : de l’argent, une belle maison, la santé. Mais les apparences sont trompeuses. Chacun vit de manière isolée, réconfortée par sa petite drogue, plus ou moins dangereuse. Le plus jeune fils va en faire les frais. Son frère Jacek, le narrateur, exprime sa détresse, ses errances pour trouver sa place au sein d’une famille qui a explosé en silence. Véritable drame de la modernité.

La jeune fille rebelle, Jean-Claude van Rijckeghem & Pat van Beirs, Mijade

Nous sommes au XIVème siècle, Marguerite est la seule enfant du comte de Flandre qui, tout en regrettant qu’elle ne soit pas un garçon, compte beaucoup sur son mariage pour agrandir son territoire. La petite fille turbulente et osée se transforme en jeune demoiselle rebelle : elle ne veut pas d’époux, qu’il soit fils du roi d’Angleterre ou comte de Bourgogne. Usant de tous les moyens pour échapper à ses noces programmées, elle ne peut empêcher la réalité de la rattraper. Un roman dans lequel l’histoire prend corps et voix. On avale la poussière, on renifle les odeurs, le cœur des jeunes filles bat…

Brèves rencontres avec ma mère, Dana Reinhardt, Thierry Magnier

Simone a été adoptée tout bébé par des parents aimants, très impliqués dans la défense des libertés civiles. A 16 ans, elle n’a pas envie de connaître ses parents biologiques. Mais c’est Rivka, sa mère naturelle, qui la contacte. Enceinte hors mariage, elle avait été obligée par son père rabbin, d’abandonner sa fille et, aujourd’hui malade, elle veut la connaître avant de mourir. D’abord réticente, Simone va comprendre peu à peu l’importance de ce lien religieux et familial. Un beau roman dense et sensible sur l’adolescence et la filiation.

La princesse et l’assassin, Magnus Nordin, Le Rouergue

Nina et ses parents viennent d’emménager dans la banlieue de Stockholm. Vite intégrée à la vie du lycée, Nina est invitée à une fête chez Lenita, dans le quartier chic de la ville. A quelques mètres de là, un jeune garçon est retrouvé mort, assassiné. L’ambiance oppressante de ce roman policier augmente au fil des pages. Les doutes et les certitudes du lecteur s’écroulent à chaque rebondissement. La tension augmente jusqu’à un dénouement inattendu.

Breaking the wall, Claire Gratias, Syros

Berlin 1989. De chaque côté du mur, deux hommes : Klaus et Markus. Le premier vient de l’Est et vit maintenant à l’Ouest. L’autre est un membre de la STASI, bien ancré à l’Est. A l’heure où l’URSS et les démocraties populaires vivent leurs derniers instants, tous les deux sont amenés à replonger dans les années 70. Si leurs destins semblent aujourd’hui très éloignés, il y a pourtant quelque chose qui les relie. Cette chose, c’est Anna. Confrontation douloureuse, marquée par l’amour, la mort et la trahison. Intrigue policière, psychologique et historique.

© 2019 Prix Farniente