2019

Prix Victor (13+) : Flora Banks, Emily Barr – Casterman

Prix Evasion (15+) : La noirceur des couleurs, Martin Blasco – L'école des loisirs

Lauréats

Inséparables,

Sarah Crossan

- Rageot

Tippi et Grace, deux sœurs siamoises, vivent au quotidien une intimité difficile à concevoir pour les gens « normaux ».  Depuis toujours scolarisées à la maison, elles entrent pour la première fois au lycée et doivent faire face aux regards des autres, à l’intolérance, la peur, la pitié. Comme toujours, la relation forte qui existe entre elles, les soutient et les aide. Mais quand Grace tombe amoureuse, c’est leur univers qui est remis en question. Un roman inoubliable, émouvant, magnifiquement écrit en vers libres, et qui incite à la réflexion sur l’importance de l’intimité et de l’autonomie.

Tous les oiseaux savent

Claire Mazard

- Oskar

Lumineux tous ces oiseaux qui entourent Emmy en Afrique, où elle vit avec un père peu présent et une mère toxique et perverse. Un grand drame va la marquer à vie. On la retrouve en France et des années plus tard, brocanteuse à Paris, s’appellant Clémentine, toujours avec son seul et fidèle ami, son perroquet Cacouyo Une belle personnalité généreuse, malgré ses fractures.

“Les oiseaux savent, mais ne s’arrêtent pas de chanter à cause de nos chagrins.”

Flora Banks

Émily Barr

- Rageot

Flora, 17 ans, souffre d’amnésie antérograde depuis l’opération qu’elle a subie à l’âge de 10 ans. Elle n’a aucune mémoire à court terme. Après deux ou trois heures, elle oublie tout et, pour se souvenir, doit sans cesse relire son cahier, ses nombreux post-it et même son bras où tout ce qui important est noté. Mais le jour où Drake l'embrasse, tout bascule car elle se souvient ! Elle va alors tout tenter pour retrouver ce garçon, jusqu’à partir seule pour le rejoindre au Spitzberg. Un roman psychologique et déroutant qui se lit d’une traite.

Pax et le petit soldat

Sara Pennypacker

- Gallimard

Dès son plus jeune âge, Pete a adopté Pax, un renard. Ils ont été élevés ensemble et sont inséparables. Mais le père de Peter part à la guerre et Peter doit se défaire de Pax. Aucun des deux ne supportera cette douloureuse absence et tous deux cherchent à se retrouver.  Un récit initiatique à deux voix, bouleversant de tendresse et d’amitié, servi par de très beaux dessins, Une quête pour la paix et la liberté.

L'effet Ricochet

Nadia Coste

- Le Seuil jeunese

 

En 2074, le clonage est la seule manière de se reproduire pour les humains devenus stériles dans une société futuriste manipulée par les autorités. Dans la famille de Malou,16 ans, se manifeste un phénomène étrange : tous les incidents physiques survenus à la maman dans sa jeunesse se reproduisent chez ses trois filles exactement au même âge. Coïncidence ou grain de sable dans le clonage? Malou va mener l’enquête et tenter d’échapper à cette malédiction. Un mélange bien dosé de suspense et de science-fiction qui maintient le lecteur en haleine.

L'aube sera grandiose,

Anne-Laure Bondoux

- Gallimard

Dans une cabane isolée, au cours d'une nuit blanche, Titania révèle à sa fille Nine tout un passé familial de non-dits: la grand-mère fantasque des années 80, les oncles dont Nine ignorait l’existence …

Belle relation mère-fille faite de complicité à fleur de peau. Récit bouleversant, parfois tragique de cette épopée où s’entremêlent secrets de famille et rapports humains, dont Nine, à l'aube, sortira complètement chamboulée.

La noirceur des couleurs,

Martin Blasco

- L'école des loisirs

Buenos Aires 1910. Une jeune femme réapparaît au domicile de ses parents d’où elle avait été enlevée 25 ans plus tôt. Elle est totalement amnésique. Un jeune journaliste, Alejandro, est alors engagé par le père de la jeune fille pour découvrir ce qui lui est arrivé durant toutes ces années. Petit à petit, son investigation va lui révéler des informations qui le bouleverseront. Un thriller palpitant où les chapitres alternent entre les pages du journal intime d’un homme possédé par un projet expérimental monstrueux et l’enquête du jeune journaliste, jusqu’au dénouement aussi effroyable qu’imprévu.

Je suis ton soleil,

Marie Pavlenko

- Flammarion

Déborah entre en terminale et doit se préparer pour le bac. Mais des nuages lui cachent le soleil: elle n'est plus dans la même classe que son amie Eloïse, ses parents se séparent et sa mère déprime !Heureusement, Déborah se lie d'amitié avec Jamal, sa  mygale Gertrude, et le beau Victor ! Grâce au « théorème de la scoumoune », l'héroïne arrivera à traverser des moments forts et douloureux.

Un roman qui pétille, à l’écriture teintée d'humour et de poésie, dont chaque chapitre s'ouvre sur une citation!

Toute la beauté du monde n'a pas disparu,

Danielle Younge-Ullman – Gallimard Scripto

Ingrid, la narratrice, se retrouve malgré elle dans un camp de survie avec un groupe d’ados perturbés, alors qu’elle-même estime ne pas mériter cette thérapie de choc. Dans son journal, elle s’adresse à sa mère et lui relate, avec un humour cynique, les aventures extrêmes et risquées auxquelles elle est confrontée. En parallèle, on revit avec elle ses souvenirs d’une enfance lumineuse et de nombreux voyages avec sa mère, une cantatrice renommée, qu’elle adore. Que s’est-il passé pour que tout ce bonheur vole en éclat? Et que va lui apporter cette expédition aux limites de sa résistance physique et nerveuse? Stress, quête du bonheur, résilience… tout s’entremêle dans ce roman très original.

Jusqu'ici tout va bien,

Gary D. Schmidt -

L’école des Loisirs

Dans les années 60, Doug, un jeune ado, déménage dans une petite ville insignifiante de l’état de New York, ville qu’il déteste d’emblée. Sa famille ne lui apporte aucun soutien, car entre un père faible et alcoolique, une mère découragée, un frère agressif, un autre frère gravement blessé au Vietnam, il ne peut compter que sur lui-même. Mais peu à peu, grâce à Lil, à un bibliothécaire qui l'initie au dessin avec ses planches d'oiseaux et avec l'aide des habitants de cette petite ville, Doug pourra s’épanouir et "aller là où il veut aller". Un roman d’apprentissage, ponctué d’humour, et surtout plein d’espoir.

© 2019 Prix Farniente